mercredi 6 février 2008

Dépliant - Traitement hormonal homme à femme

Projet 10 et ASTT(E)Q présentent : un dépliant pour les personnes qui désirent avoir de l’infosur la transition de genre.

«Traitement hormonal homme à femme»

Ce dépliant est à l’intention des personnes faisant partie de la variété Homme à Femme et qui recherchent de l’information sur l’hormonothérapie. Homme à Femme est un terme englobant toutes les personnes nées dans un corps «masculin» qui s’identifient en tant que personnes
féminines ou femmes la totalité du temps ou en partie.

Comment les hormones agissent-elles?
Les hormones sont des messagères chimiques sécré­tées par des glandes. Ces messagères sont relâchées dans le circuit sanguin où elles dirigent les activités et le développement des autres cellules. Les hormones affectent l’apparence et la croissance des graisses corporelles, la poitrine, la pilosité, les organes repro­ducteurs ainsi que la peau.


Quelles hormones féminisent le corps?
Une thérapie hormonale chez les personnes Homme à Femme augmente le niveau d’oestrogène et abaisse la quantité de testostérone à la quantité moyenne chez la «femme», ce qui cause des changements internes et visibles sur le corps. Une troisième hor­mone, la progestérone, est directement liée au cycle reproducteur « féminin » et n’est pas produite chez les personnes «masculines». Elle ne fait pas nécessaire­ment partie de l’hormonothérapie prescrite aux per­sonnes Homme à Femme.

Comment puis-je me procurer des hormones?
Les hormones sont un médicament; ce sont donc les médecins, les endocrinologues et les gynécologues qui peuvent les prescrire. Elles doivent être prises avec précaution parce qu’elles peuvent provoquer des effets secondaires et permanents.


Voici les coordonnées:
Téléphone: Québec: (418) 646-4636;
Montréal: (514) 864-3411;
ou: 1 800 561-9749
TTY (téléphone pour personnes ayant un handicap auditif):
Québec: (418) 682-3939;
ou 1 800 361-3939


Quelles effets auront les hormones sur mon corps?
Les effets des hormones peuvent varier dépendant du dosage, votre physique ou votre âge et se com­pléteront sur plusieurs années. Les hormones agissent sur le corps entier. Il n’est pas possible de choisir les effets qu’elles auront.


Est-ce que ma voix va changer?
Les hormones n’auront aucun effet sur votre voix. Les cordes vocales sont des muscles. Par le biais d’exercices et de pratiques, vous pouvez travailler votre voix.


Muscles
On peut s’attendre à une perte du volume musculaire à long terme. Les effets seront graduels.


Graisses
Avec la prise d’oestrogène, les graisses se répartiront de façon plus harmonieuse sur le corps et peuvent féminis­er les cuisses, les fesses, le bassin, le ventre, les bras, etc. Les effets seront gradu­els et peuvent diminuer avec l’arrêt des hormones.

Poils
Avec la prise d’anti-an­drogène, la pilosité corpo­relle peut diminuer. La barbe n’en sera que quelque peu af­fectée. Si on veut éliminer les poils de barbe de façon permanente, vous pouvez avoir recours à l’électrolyse ou l’épilation laser.


Cheveux
La thérapie hormonale peut revigorer votre chevelure, mais ne stimulera pas de la pousse de nouveaux cheveux.

Peau
La peau du visage et du corps peut s’affiner et la taille des pores de peau peut réduire. Vous pouvez commencer à voir des changements entre 1 à 3 mois.

Humeur et sentiments
Changer le niveau hormonal peut entraîner des variations de l’humeur positives et négatives. Il est difficile toutefois de savoir quels changements sont chimiquement liés à la thérapie hormonale et ceux qui sont dus aux facteurs sociaux, économiques, et personnels en lien avec la transition. Par exemple, la joie peut être un résultat d’avoir un corps plus cohérent avec l’esprit.

Érections, éjaculations et fertilité
La fréquence des érections, leur durée et leur fermeté en seront diminuées. Le sperme n’atteignant pas sou­vent sa maturité, ceci peut causer l’infertilité de moy­en à long terme. Vous pouvez commencer à voir des changements entre 1 à 3 mois

Seins
Les hormones permettent le développement des seins chez les femmes transsexuelles. Comme toutes femmes, pour celles qui sont insatisfaites de leurs seins une fois la croissance ter­minée, des options non-chirurgicales et chirurgicales sont disponibles afin d’obtenir la poitrine désirée. Les effets seront graduels et peuvent diminuer avec l’arrêt des hormones.


Œstrogène, anti-androgène, progestérone, que dois-je prendre?
Oestrogène: L’oestrogène est une hormone impor­tante dans un régime féminisant. C’est la principale responsable du développement des caractéristiques sexuelles secondaires du corps (développement de la poitrine, changement de la distribution de la graisse corporelle, etc.).
Anti-androgène: Les anti-androgènes sont utilisés lors de la thérapie hormonale pour abaisser la pro­duction de testostérone au niveau moyen produit par les femmes biologiques. Ceci permet de prendre un dosage moins élevé d’estrogènes, diminuant ainsi les risques associés, tel les phlébites et les maladies du foie.
Progestérone: Faute d’études concluantes à son sujet, elle n’est pas souvent prescrite.


Il y a des marques spécifiques d’oestrogènes, d’anti-androgènes qui sont entièrement ou partiellement couverts par l’assurance mé­dicament du Québec.
Légalement, tous les résidents du Québec doivent être couverts par une assurance mé­dicament.
Vous pouvez vous inscrire par téléphone ou en personne. Vous aurez besoin d’une carte valide d’assurance-maladie du Québec. Le coût annuel dépend de l’âge et du revenu de la personne.


Est-ce que les hormones vont me transformer en femme?
Pas du tout… Quoique les hormones soient de bons outils de transition, elles ne sont pas pour autant des pilules miracles! Ce n’est pas cela qui fera de soi une femme ou un homme.

Quels sont les risques de l’hormonothérapie?
La plupart des risques associés à la prise d’hormones peuvent être atténuées par de fréquents examens sanguins pour évaluer la santé du foie. Les médicaments inclus dans l’hormonothérapie sont traités et transformés par le foie; il y a donc une possibilité que la prise d’hormones à long terme puisse exercer une contrainte sur celui-ci et lui causer du stress ou tout simplement entraîner une maladie du foie.

Étant donné qu’on ne sait jamais ce qu’elles contiennent, les hormones provenant d’une source incertaine devraient être évitées. Dans le cas con­traire, vous risquez de vous exposer à des problèmes de santé inutiles et sur­tout de retarder le traitement hormonal.

Chaque médicament pris à long terme peut entraîner des effets secondaires et des risques sérieux. Des visites régulières chez votre médecin constituent une com­posante importante et nécessaire. Même si c’est difficile et inopportun par mo­ments, il est important que vous soyez proactive en­vers votre santé pendant l’hormonothérapie.


Dois-je prendre des hormones toute ma vie?
Si vous décidez d’arrêter la prise d’hormones, vous pourrez avoir besoin d’un suivi médical pour vous assurer que votre niveau d’hormones ne vous met pas à risques élevés de développer l’ostéoporose ou d’autres problèmes de santé. Ceci est particu­lièrement vrai pour les Homme à Femme qui ont eu recours à une vaginoplastie.


Aussi à voir les dépliants…
«Traitement hormonal Femme à Homme»
«Questions fréquemment posées sur la transition de genre»


Pour plus d’informations, contactez Projet 10 : 514-989-4585 ou questions@p10.qc.ca
www.p10.qc.ca


Une ressource pour les com­munautés LGBT et nos allié(e)s offrant du soutien et de l’informations aux jeunes et aux adultes de 14 à 25 ans qui s’identifient comme lesbiennes, gais, bisexuel(le)s, transgenres, transsexuel(le)s, allosexuel(le)s ainsi qu’aux personnes en questionnement sur leur orienta­tion sexuelle ou leur identité sexuelle. Tous nos ser­vices sont gratuits, confidentiels, anonymes et offerts en français et en anglais.


Pour plus d’informations, contactez ASTT(E)Q : 514-847-8850 ou astteq@yahoo.ca


Action Santé Travesti(e)s et Transsexuel(le)s du
Québec travaille à promouvoir la santé et le bien-être des personnes trans en donnant l’accès aux ressources et au soutien. Notre objectif est de développer et de renforcer le réseau de soutien social et médical des personnes trans. Nous travaillons également à informer les travailleurs et travailleuses en services sociaux et en soins de la santé à propos de la transsexualité. Nous offrons de l’information sur les aspects médicaux, légaux et sociaux de la transi­tion en plus des informations sur le VIH/SIDA, les hépatites et les ITS. Nous offrons un « drop-in » régulier pour les personnes trans, du matériel pour la protection sexuelle, l’échange de seringues et nous rejoignons les commu­nautés trans pour offrir de l’information et des références aux ressources ouvertes aux personnes trans.


Concept :www.eestoreydesign.com
À la correction en français : Ftmgay

3 commentaires:

Relphe a dit…

Bonjour, je suis un homme, mais je m'édentifie comme une femme.
J'aimerais achater par internet l'hormone oestrogène. J'aimerais que vous m'indiquez un nom d'un laboratoire ou achater ces hormones. Ca serai gentille de votre part. J'habite en Suisse.
Ceux que j'ai trouvé ce sont des naturels. SMART CITY, BIOVEA etc

Pénélope De Pourquery Poudens a dit…

Bonjour, je m'appelle Pénélope j'ai 26 ans, je suis en parcourt de transition, c'est à dit d'homme à femme, renseigne toi au près d'un endocrinologue non ?
voici mon mail : penelope.depourquery@gmail.com
cordialement

michel st-ours a dit…

salut , je c'est que cest pour le monde de 25ans et moin -- mais j'ai une question . je me suis empecher de vive ( faire les changement )car mon entourage n'aime pas commen je me sens , du a toute sa je suis rendu a 36ans .
ma question - les ormone a mon age von-t-ils agire pareil

je souette juste pourvoir vive comme je me sens interieurment
mici a l'avance de vos reponse cordialment Zanarys